Maison Bleue Chabeuil et Montmeyran

Dans le cadre contenant de la Maison Bleue, les parents se rencontrent tandis que les enfants jouent. Ils échangent sur les multiples changements qu’occasionne l’arrivée de leur enfant dans leur vie, leur couple, leur quotidien. Les parents expriment aussi leurs difficultés à donner des limites à leur enfant, évoquent les troubles du sommeil, leurs interrogations sur la nourriture, les questions liées à la reprise de travail, leurs inquiétudes à confier leur enfant, les liens entre frères et sœurs, avec les grands-parents, reviennent sur les accouchements difficiles et les problèmes de santé des enfants, parfois graves.

Deux accueillantes sont là à chaque accueil pour permettre à chacun, enfant comme parent, de trouver au mieux sa place. Elles favorisent ainsi les échanges, contribuant à ce que chacun trouve une position plus souple et adaptée avec leur enfant. Leur présence médiatrice relativise les inquiétudes lorsque les parents voient leur enfant évoluer dans le groupe et repèrent qu'il n'y a pas un idéal d’éducation mais lutôt une bonne distance à trouver dans la relation avec l'enfant.

Nous voyons les enfants prendre de l’assurance, capable de s’éloigner de leurs parents, de jouer avec d’autres, d’exprimer la joie de leur réussite, prendre confiance en eux et respecter le cadre et les autres.
Les temps d’accueil permettent à de nombreux parents de sortir de leur isolement et de retrouver des liens sociaux perdus par un déménagement, l’arrivée d’un enfant, le congé parental, une séparation conjugale ou leur problématique personnelle. Certains parents ont constitué à partir de la Maison Bleue un réseau de solidarité amical qui leur permet de se retrouver à l’extérieur et de faire des échanges en dehors des moments d’ouverture.

A l’arrivée, nous inscrivons le prénom de chaque enfant sur un tableau, pour marquer qu’il existe comme une personne à part entière et que c’est d’abord lui que nous accueillons.

Les parents remplissent de façon anonyme une fiche pour les statistiques

Une participation de 2 euros par famille est demandée mais ne doit pas constituer un obstacle à la venue s’il est difficile à une famille de la verser